Portail Incendie

Switch to desktop Register Login

Dossier FORMATION

Methodologie type U/J

Index de l'article

L’EVACUATION

Le but d’une formation de MISE EN SECURITE ressort plus de la psychologie que de la formation en elle même : le but principal est le modelage des états d’esprit.

 

 Le personnel hospitalier censé prendre soins des patients peut être ammené en situation d’urgence à leur casser un bras ou une jambe pour leur sauver la vie.

Dans les ERP (Etablissements Recevant du Public) type U (sanitaires), l’évacuation est une opération extrêmement délicate pour deux raisons. D’abord, à cause de la présence de canalisations d’oxygène, redoutables en cas d’incendie ; ensuite parce que les patients sont des gens physiquement amoindris, voire difficiles à contrôler (dans les services psychiatriques).

 

Ici, il y a en général des personnels spécialement formés, capables d’évacuer les malades par transfert horizontal. Il faut les déplacer horizontalement dans une zone protégée pendant une heure, puis les conditionner pour les descendre vers les niveaux inférieurs en cas (extrême) d’évacuation générale. C’est pourquoi le concept architectural d’un ERP type U veut que chaque niveau soit recoupé en deux ou plusieurs plateaux séparés par des parois coupe-feu .

 

 

 

CAS NECESSITANT UNE EVACUATION

Cas d’évacuation :

Toutes les fois où la vie de personnes sera en danger et qu’il sera impossible d’intervenir efficacement pour assurer leur sécurité :

• incendie,

• atmosphère explosive

• fuite de gaz

• présence d’engins explosifs (alerte à la bombe),

• risque d’effondrement.

Les risques encourus :

• risques dus à l’incendie (brûlures),

• risques dus aux fumées (visibilité réduite, chaleur),

• risques d’asphyxie : fuite de gaz ou dans certains cas, dégagements de gaz mortels (monoxyde de carbone),

• effets de souffle et projection d’objets (explosion),

• risques de se trouver prisonnier (éboulement).

De nombreux exemples tragiques prouvent que trop souvent le développement rapide du feu, l’envahissement des locaux par les fumées, la défaillance ou le mauvais fonctionnement et même l’absence de certains matériels ou équipements imposent une évacuation des occupants :

Une simple cale sous une porte peut suffir à permettre la propagation des fumées et remplir une zone en quelques minutes. Il ne faut donc pas hésiter à rencontre les surveillantes ou cadres du service (sous prétexte d’une visite globale du service ) et leur expliquer la répercution que cela peut avoir.

@ Allsecurite

Top Desktop version