Portail Incendie

Switch to desktop Register Login

A du 7 juin 2010 _ Modification règlement sécurité (éthanol)

Arrêté du 7 juin 2010 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public

15 juin 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 12 sur 119

 

NOR : IOCE1015144A

 

Art. 1er. −

sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public annexées au

présent arrêté.

Art. 2. −

Fait à Paris, le 7 juin 2010.

Pour le ministre et par délégation :

Le directeur de la sécurité civile,

A. PERRET

A N N E X E

I. – Modifications apportées au livre II, titre Ier, chapitre III du règlement.

Il est créé à l’intérieur du chapitre III une section V intitulée « Eléments à vocation décorative ».

La section V contient l’article AM 19 « Arbres de noël et décorations florales ».

Il est créé au sein de la section V un article AM 20 « Appareils fonctionnant à l’éthanol », dont les

dispositions sont les suivantes :

« Article AM 20

Appareils fonctionnant à l’éthanol

En application de l’article R. 123-9, l’utilisation d’appareils, à des fins de décoration, non raccordés à un

conduit de fumée ou à un système d’évacuation des produits de combustion, fonctionnant à l’éthanol sous

forme liquide ou gélifiée, est autorisée lorsque les dispositions particulières le prévoient et si les conditions

suivantes sont simultanément remplies :

L’appareil doit être conforme à la norme NF D. 35-386 (août 2009).

L’appareil ne peut pas être implanté :

– dans un local en sous-sol au sens de l’article CO 39 paragraphe 1;

– dans une circulation au sens de l’article CO 34 paragraphe 3;

15 juin 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 12 sur 119

. .

– dans un espace d’attente sécurisé au sens de l’article CO 34 paragraphe 6 ;

– dans les locaux à sommeil ;

– dans les niveaux comportant des locaux à sommeil à l’exception du rez-de-chaussée.

Aucun élément combustible tel que décoration, tenture, portière, rideau, voilage, cloison coulissante ou

repliable, tapis moquette et mobilier ne se trouve à moins de 2 mètres autour des parois de l’appareil.

Le remplissage en combustible de l’appareil est effectué en dehors de la présence du public.

La quantité de combustible en réserve pour le fonctionnement des appareils est limitée à 10 litres par

bâtiment, répartie dans des récipients de 5 litres maximum et placés dans un local inaccessible au public ou

dans un volume spécifique intégré à l’appareil.

Une réserve d’une quantité de combustible supérieure à 10 litres et limitée à 100 litres est autorisée, en

récipients unitaires de 5 litres maximum, si elle est soit située à l’extérieur du bâtiment, soit dans un local

spécifique respectant les dispositions suivantes :

– le local est classé à risques moyens au sens de l’article CO 27 paragraphe 1, répond aux exigences du

paragraphe 2 de l’article CO 28 et comporte une ventilation haute et basse permanente d’une

section minimale unitaire de 2 décimètres carrés donnant sur l’extérieur.

– le local de stockage ne peut être installé qu’exceptionnellement en sous-sol et après avis de la commission

de sécurité compétente. »

II. – Modifications apportées au livre II, titre Ier, chapitre V, section VIII du règlement.

Les dispositions et le titre de l’article CH 55 sont remplacés par les dispositions et le titre suivants :

« Article CH 55

Cheminées à foyer ouvert ou fermé

inserts et appareils fonctionnant à l’éthanol

§ 1. Lorsque les dispositions particulières à un type d’établissement le prévoient et après avis de la

commission de sécurité, il peut être installé :

– des cheminées à foyer ouvert ou fermé et des inserts ;

– des appareils à effet décoratif de combustion utilisant les combustibles gazeux, de puissance utile unitaire

de 20 kW maximum, disposés dans une cheminée à foyer ouvert ;

– des appareils fonctionnant à l’éthanol. Ces appareils sont assujettis uniquement aux dispositions de l’article

AM 20.

§ 2. L’installation de ces cheminées doit respecter les dispositions des normes NF P51-202, NF P51-203 et

NF P51-204-1 ou des normes européennes correspondantes, ou à défaut de norme européenne correspondante,

de toute autre norme conforme aux dispositions de l’article GN 14 paragraphe 1 ainsi qu’aux dispositions des

articles CH 48, CH 49 et CH 51. »

III. – Modifications apportées au livre II, titre II, chapitre III, section VI du règlement.

Le titre de la section VI « Installations électriques » est remplacé par « Installations spécifiques ».

Au sein de la section VI « Installations spécifiques » est créé un article N 11 dont les dispositions sont les

suivantes :

« N 11

Foyers à éthanol

Les appareils à effet décoratif fonctionnant à l’éthanol sont autorisés dans les conditions de l’article

AM 20. »

IV. − Modifications apportées au livre II, titre II, chapitre IV, section IV du règlement.

Les dispositions de l’article O 10 sont remplacées par les dispositions suivantes :

« Article O 10

Domaine d’application

§ 1. – En dérogation aux dispositions de l’article AM 1, les articles AM 2 à AM 14 ne sont pas applicables à

l’intérieur des chambres et des appartements.

§ 2. – Les appareils à effet décoratif fonctionnant à l’éthanol sont autorisés dans les conditions de l’article

AM 20. »

V. – Modifications apportées au livre III, chapitre II, section II du règlement.

Le titre de l’article PE 13 est supprimé. Les dispositions de l’article PE 13 sont remplacées par les

dispositions suivantes :

« Article PE 13

§ 1. – En matière de comportement au feu des matériaux, les dispositions du chapitre III, du livre II, titre Ier

sont applicables.

15 juin 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 12 sur 119

. .

§ 2. – Les appareils à effet décoratif fonctionnant à l’éthanol autorisés dans les établissements de 4e catégorie

sont également autorisés dans les établissements de 5e catégorie du même type dans les conditions de l’article

AM 20. »

VI. – Modifications apportées au livre III, chapitre II, section V du règlement.

Les dispositions de l’article PE 21 sont remplacées par les dispositions suivantes :

« PE 21

Installations d’appareils à combustion

§ 1. – Les installations autorisées dans les bâtiments d’habitation sont autorisées dans les établissements de

5e catégorie. Dans ces établissements, les conditions d’installation des appareils d’évacuation des produits de

combustion et de ventilation des locaux où fonctionnent ces appareils doivent respecter les prescriptions

réglementaires applicables aux bâtiments d’habitation, sous réserve des dispositions suivantes de la présente

section.

§ 2. – Tout appareil ou groupement d’appareils de production dont la puissance utile totale est supérieure à

30 kW et inférieure ou égale à 70 kW, installé à l’intérieur d’un bâtiment, doit être implanté dans un local

répondant aux conditions suivantes :

– ne pas être accessible au public ;

– ne pas servir au dépôt de matières combustibles ou de produits toxiques ou corrosifs ;

– avoir un plancher haut et des parois verticales de degré coupe-feu une heure.

Si le local ouvre dans un dégagement ou un local accessible au public, l’intercommunication doit s’effectuer

soit par une porte coupe-feu de degré une demi-heure avec ferme-porte, soit par un sas muni de portes pareflammes

de degré un quart d’heure avec ferme-porte.

Si le local ouvre dans un dégagement ou un local non accessible au public, l’intercommunication doit

s’effectuer par une porte pare-flammes de degré un quart d’heure avec ferme-porte.

Par dérogation, un appareil de production d’eau chaude sanitaire peut être installé dans une cuisine ou une

laverie.

§ 3. – Les appareils de production-émission de chaleur sont autorisés dans les conditions des articles CH 44

à CH 54 et CH 56.

Les cheminées à foyer ouvert ou fermé et les inserts sont également autorisés, sauf dans les locaux réservés

au sommeil, dans les conditions d’installation du paragraphe 2 de l’article CH 55.

Les appareils fonctionnant à l’éthanol autorisés dans les établissements de 4e catégorie sont également

autorisés dans les établissements de 5e catégorie du même type dans les conditions de l’article AM 20.

Les appareils de chauffage à combustion non raccordés, à l’exception des panneaux radiants et des appareils

de chauffage de terrasse, sont interdits.

§ 4. – Lorsque le chauffage est réalisé au moyen de générateurs d’air chaud à combustion, la pression du

circuit d’air doit toujours être supérieure à la pression des gaz brûlés.

L’emploi de brûleurs susceptibles de créer une surpression par rapport au circuit d’air distribué en un point

quelconque de l’appareil (chambre de combustion ou surface d’échange) en cours de fonctionnement, en régime

établi, est interdit. »

Le présent arrêté et son annexe seront publiés au Journal officiel de la République française.
S

@ Allsecurite

Top Desktop version