Portail Incendie

Switch to desktop Register Login

SSI

Les niveaux d'accès SSI

La norme 61-931 distingue , par ordre croissant de compétence :

ACCES

niveau 0 (à disposition du public)
niveau I (personnel exerçant une responsabilité générale de surveillance)
niveau II (personne ayant une responsabilité particulière de sécurité)
niveau III (personnel habilité à faire de la maintenance ou de la vérification)
niveau IV (personnel autorisé par le constructeur)
Niveau
Niveau 0
Niveau 1
Niveau 2
Niveau 3
Niveau 4
Correspondance
accès possible à la signalisation ou à certaines commandes dont l'action ne risque pas de compromettre la sécurité
Accès direct au système par toute personne exerçant une responsabilité générale de surveillance et qui est censée réagir en premier et rechercher l'origine d'une alarme feu ou d'un dérangement.
Accès au système par toute personne exploitante formée, informée et autorisée qui non seulement est en mesure de pratiquer certaines opérations d'exploitationet d'en apprécier les conséquences.

Accès au système par toute personne chargée d'effectuer les mises en service et les opérations de maintenance technique telles que prévues par le constructeur ;
Correspond à toute intervention non prévue aux niveaux inférieurs
Exemple de tâche
ouverture d'un ou plusieurs exutoires de désenfumage, action sur un boîtier à bris de glace mis à disposition de toute personne, sans restriction d'accès.

commande manuelle provoquant le déclenchement de l'automatisme de mise en sécurité d'une Z.S.

réinitialisation du système.
remplacement à l'identique d'une carte électronique sur connecteur, modification de la programmation des séquences suite à une redistribution de locaux.
dessoudage et remplacement à l'identique d'un composant électronique, modification du programme d'exploitation.

 

 

S'il est aisé, même pour les formateurs, de faire l'amalgame suivant :

  • Niveau 0 disposition du public
  • Niveau I agent de sécurité SSIAP1
  • Niveau II : chef de service sécurité SSIAP3( ou chef d'équipe SSIAP2 des fois )
  • Niveau III : personnel habilité à faire la maintenance élémentaire ou du contrôle
  • Niveau IV : les interventions sont effectuées par une personne ayant l’agrément du constructeur

 

C'est faux !!! et juste la preuve d'une grande ignorance et manque de réflexion

 

 

En effet, même si cela pourrait paraitre cohérent dans un établissement de 1ère catégorie, les points suivants rendent cet amalgame impossible :

  1. Dans un établissement de 3ème catégorie possédant un SSI de catégorie A, il n'y a pas forcément d'agent SSIAP, dans ce cas donc, personne ne pourrait réamer le SSI après un déclenchement
  2. Une personne peut posséder une qualification SSIAP et ne pas être en mesure d'effectuer une opération judicieuse, voir peut être dangereuse pour l'établissement (par ex un agent mettant hors service une zone suite à un dérangement). Dans ce cas, le chef de service ou le chef d'établissement peut lui retirer le roit d'accès (inversement une personne jugée compétente peut l'avoir)

@ Allsecurite

Top Desktop version